Ange & Ovni dans le Qui fait Quoi

CINÉMA
Avec «Ange & Ovni», Sandrine Béchade retrouve la réalisation

En accompagnant le court métrage «12 semaines», réalisé par Marc-André Girard et produit par Vital Productions à l’édition 2016 de la sélection Talent tout court du Festival de Cannes, Sandrine Béchade a redécouvert son amour du court métrage et de la fiction. Cette dernière, qui a chapeauté la production au contenu du film, a eu l’envie de réaliser elle-même une fiction, chose qu’elle n’avait pas faite depuis son cursus universitaire. L’année suivante, Sandrine Béchade s’est donc consacrée à l’écriture de «Ange & Ovni». Entretien avec la scénariste et réalisatrice qui vient tout juste de compléter son tournage estival à Sainte-Adèle, où la société Vital Productions est localisée.

«Me replonger dans le court métrage a réellement rallumé la flamme. C’est un médium que je trouve très intéressant, mais malheureusement pas assez vu. Ce n’est pas quelque chose que monsieur et madame tout le monde voient nécessairement», insiste Sandrine Béchade.

La créatrice a d’abord écrit son film sans se soucier du financement. «Je l’ai fait aussi dans l’idée d’avoir du plaisir, dit-elle, avec aucune barrière en me disant qu’on verrait bien où cela irait.» Serge Desrosiers, avec qui Sandrine Béchade a fondé en 2009 Vital Productions, s’est ensuite joint au projet à titre de producteur et de directeur de la photographie.

D’emblée, Serge Desrosiers a choisi l’option de financer le projet avec la plateforme de sociofinancement Ulule. L’équipe a ainsi atteint haut la main son objectif budgétaire, récoltant près de 13 000$ auprès de contributeurs volontaires. Ces fonds monétaires ont notamment permis à la production de couvrir les dépenses accompagnant le déplacement et l’hébergement d’une brochette de professionnels du cinéma qui ont accepté d’offrir de leur temps lors du tournage de cinq jours dans les Laurentides.

Sandrine Béchade a aussi eu l’appui des services de plusieurs compagnies de l’industrie, soit Post-Moderne à la postproduction, Cinépool qui lui ont entre autres prêté une grue sur le plateau, Vidéo MTL et Département Caméra. La réalisatrice entamera le montage, dont Mirenda Ouellet est responsable, le 21 août dans les bureaux de Post-Moderne.

«Ange & Ovni» Photo: Daniel Villeneuve

Entre la réalité et l’imaginaire de l’adolescence

Le scénario d’«Ange & Ovni» met en scène une fillette de 13 ans, jouée par la fille de Sandrine Béchade, Lénie B. Desrosiers. Celle-ci y donne la réplique à un autre jeune comédien non professionnel, Loka Pelletier.

«J’ai écrit ces deux rôles en imaginant ces jeunes. Ils avaient donc très confiance en moi et cette relation m’a beaucoup servie dans la mise en scène.» Il était important pour la réalisatrice de jumeler ce tandem à une distribution plus expérimentée, complétée en partie par des acteurs de renom comme Marcel Sabourin, Hélène Florent et Charles Lafortune.

Le personnage de Lili (Lénie B. Desrosiers), qui fait ses premiers pas dans son adolescence, est convaincu de ne pas appartenir à sa famille. La fillette fera la connaissance d’un jeune garçon (Loka Pelletier) à qui l’on donne le surnom ingrat de «Martien». De cette rencontre inattendue naîtra une amitié marquante.

Le film vacille entre le ton réaliste et le point de vue personnel de la jeune fille. La portion tirée de l’imaginaire de Lili est d’ailleurs accompagnée de voix hors champ et de séquences au ralenti, décuplant ainsi l’aspect imaginaire de l’oeuvre.

Ambitieux, le court film comprend plusieurs locations de tournage dans la région des Laurentides, un travail de jeu d’acteur avec de jeunes non professionnels et des séquences de cascade. La cinéaste a fait appel au professionnel Mike Chute pour la supervision des cascades, exécutées par la jeune Lénie B. Desrosiers qui feint de se jeter du haut d’un toit. Son expérience en tant qu’athlète de trampoline a aussi facilité le processus.

Sandrine Béchade, qui désire compléter le film pour l’automne, commencera ses recherches de distributeurs lorsque son montage sera plus avancé.

Lénie B. Desrosiers et Mike Chute. Photo: Daniel Villeneuve

[Justine Baillargeon]
Nouvelle 2 de 17 – Quotidien Qui fait Quoi – Le jeudi 17 août 2017 No 5342

19 août 2017
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.